Ce site web utilise des cookies pour la réalisation des statistiques de visites. Ils nous permettent également d'assurer un bon fonctionnement de nos services. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de ces cookies.
Pour plus d'informations, Lire la politique des cookies >>.

ASSISTANT, SPÉCIALISTE DES APPLICATIONS DES TECHNOLOGIES DE L’INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION (AST9) H/F

Lieu : Luxembourg
Fin de publication sur le site externe : 17/09/2020 23:59
Service : 11-Direction Générale des finances
Référence : EP/231/S
Guide à l'intention des candidats :

Généralités

Avant de postuler, il convient de lire attentivement le guide à l’intention des candidats annexé à cet avis de recrutement.

Ce guide, qui fait partie intégrante de l’avis de recrutement, aide à comprendre les règles afférentes aux procédures de sélection organisées par le Parlement européen et les modalités de candidature.

TABLE DES MATIÈRES

A. FONCTIONS ET ADMISSION

B. PROCÉDURE

C. DÉPÔT DES CANDIDATURES

ANNEXE: GUIDE À L’INTENTION DES CANDIDATS À DES PROCÉDURES DE SÉLECTION ORGANISÉES PAR LE PARLEMENT EUROPÉEN

A. FONCTIONS ET ADMISSION

  1. Généralités

Le Parlement européen a décidé d’ouvrir la procédure de pourvoi d’un poste d’agent temporaire (AST 9), assistant au sein de la direction générale des finances, direction du budget et des services financiers.

Le contrat sera conclu à durée indéterminée. Le recrutement se fera au grade AST 9, premier échelon, le traitement de base étant de 8 002,30 EUR par mois. Ce traitement est soumis à l’impôt communautaire et aux autres retenues prévues par le régime applicable aux autres agents de l’Union européenne (RAA)[1]. Il est exempté de tout impôt national. L’échelon auquel le candidat retenu sera recruté pourra toutefois être adapté en fonction de son expérience professionnelle. En outre, le traitement de base est, sous certaines conditions, majoré d’indemnités.

L’engagement d’agents temporaires a pour but d’assurer à l’institution les services des personnes les plus compétentes, efficaces et intègres, qu’elle recrute sur la base géographique la plus large possible parmi les ressortissants des États membres de l’Union.

Le Parlement européen applique une politique d’égalité des chances et accepte les candidatures sans discrimination fondée sur le sexe, la race, la couleur, les origines ethniques ou sociales, les caractéristiques génétiques, la langue, la religion ou les convictions, les opinions politiques ou toute autre opinion, l’appartenance à une minorité nationale, la fortune, la naissance, un handicap, l’âge, l’orientation sexuelle, l’état civil ou la situation familiale, ou tout autre motif.

Toute référence, dans le présent avis, à une personne de sexe masculin s’entend également comme faite à une personne de sexe féminin, et vice versa.

 

[1] Voir le règlement (CEE, Euratom, CECA) n° 259/68 du Conseil (JO L 56 du 4.3.1968, p.1), tel que modifié par le règlement (CE, Euratom) n° 723/2004 du Conseil du 22 mars 2004 (JO L 124 du 27.4.2004, p.1) et plus récemment par le règlement (UE, Euratom) n° 1023/2013 du Parlement européen et du Conseil du 22 octobre 2013 modifiant le statut des fonctionnaires de l'Union européenne et le régime applicable aux autres agents de l'Union européenne (JO L 287 du 29.10.2013, p.15).

Nature des fonctions

2. Nature des fonctions

Travaillant directement sous l’autorité du gestionnaire de projet du système de gestion financière (FMS), vous assumerez des tâches d’assistance dans un ou plusieurs des domaines de compétence de l’entité. La portée du projet FMS couvre principalement: a) les processus de comptabilisation budgétaire, générale et analytique, et b) les procédures de gestion des actifs, des inventaires et des contrats et l’établissement des rapports y afférents. Nombre de ces processus reposent sur les règles fixées par le règlement financier applicable au budget général de l’Union européenne et ses règles d’application.

Le projet FMS interagit également avec un grand nombre d’applications du Parlement européen développées en interne, sur la base de diverses technologies. La plupart de ces applications sont utilisées pour préparer les paiements à verser aux députés au Parlement européen, au personnel et à d’autres fournisseurs externes.

Affecté à Luxembourg[1], vous serez appelé à effectuer des déplacements réguliers entre les trois lieux de travail ordinaires du Parlement européen (Bruxelles, Luxembourg et Strasbourg) et ailleurs.

Vous travaillerez en étroite collaboration avec les autres membres du centre de compétences FMS et, en tant que de besoin, avec ses utilisateurs finaux.

Vous apporterez au centre de compétences FMS une assistance et des informations pertinentes et en temps voulu sur les différents aspects techniques relevant de votre compétence, à savoir le module de gestion des fonds de SAP.

Vos tâches principales seront notamment les suivantes:

  • préparer, organiser et exécuter les différentes tâches liées à l’entretien du FMS à des fins d’évaluation et de correction (configuration, développement, test, migration, etc.);
  • analyser les exigences opérationnelles du Parlement européen quant à la gestion et à l’exécution budgétaire, ainsi que dans d’autres domaines d'intégration du FMS;
  • fournir des solutions au sein du module de gestion de fonds de SAP afin de répondre aux exigences opérationnelles et préparer les spécifications fonctionnelles en vue de tout autre développement spécifique;
  • fournir des conseils et une assistance aux utilisateurs finaux, y compris aider à la préparation de formations.

Ces fonctions nécessitent les compétences suivantes:

–       compétences analytiques,
–       compétences d’organisation et de planification,
–       aptitudes de travail en équipe,
–       compétences de communication écrite et orale,
–       compétences de résolution de problèmes,
–       esprit orienté client.

[1] Ce poste est susceptible d’être réaffecté dans un des autres lieux de travail du Parlement européen.

Conditions d'admission

3. Conditions d’admission

À la date limite fixée pour le dépôt des candidatures, les candidats doivent remplir les conditions suivantes:

a) Conditions générales

Conformément à l’article 12.2 du RAA, il faut:

–          être citoyen de l'un des États membres de l'Union européenne;

–          jouir de ses droits civiques,

–          être en position régulière au regard des lois de recrutement applicables en matière militaire,

–          offrir les garanties de moralité appropriées témoignant de votre capacité à exercer

vos fonctions.

b) Conditions spécifiques

 i) Titres, diplômes et connaissances requises

Vous devez posséder:

  • un diplôme d’études supérieures,

ou

  • un diplôme d’études secondaires donnant accès à l’enseignement supérieur et une expérience professionnelle d’au moins trois ans dans un domaine en rapport avec la nature des fonctions. Ces trois années d’expérience professionnelle ne seront pas prises en compte pour l’évaluation de l’expérience professionnelle requise ci-dessous.

Le comité de sélection tiendra compte à cet égard des différentes structures d’enseignement. Des exemples de diplômes minimaux requis figurent dans le tableau repris dans le guide à l’intention des candidats à des procédures de sélection organisées par le Parlement européen.

Une certification dans le domaine de SAP sera considérée comme un atout.

ii) Expérience professionnelle requise

Outre les qualifications décrites ci-dessus, vous devez disposer d’au moins 13 années d’expérience professionnelle dans un domaine en rapport avec la nature des fonctions, dont 10 années de travail avec le module de gestion de fonds de SAP.

iii)     Connaissances linguistiques

Vous devez posséder une connaissance approfondie (niveau C1[1] minimum) d'une langue officielle de l'Union européenne (langue 1): allemand, anglais, bulgare, croate, danois, espagnol, estonien, finnois, français, grec, hongrois, irlandais, italien, letton, lituanien, maltais, néerlandais, polonais, portugais, roumain, slovaque, slovène, suédois ou tchèque,

et

une très bonne connaissance (niveau B2[1] minimum) de la langue anglaise ou française (langue 2).

La langue 2 doit être différente de la langue 1.

Les candidats sont informés que les langues 2 (anglais et français) retenues aux fins de cette procédure de sélection ont été définies conformément à l’intérêt du service. En raison de la nature des fonctions, le poste de spécialiste des applications des technologies de l'information et de la communication (TIC) nécessite des compétences spécifiques, à savoir des compétences analytiques, organisationnelles et de programmation informatique, ainsi que des compétences de communication orale et écrite.

La connaissance de la langue anglaise ou française est indispensable pour permettre à l’agent d’honorer ses obligations dans le cadre de ses fonctions. Il lui sera demandé de nouer des relations de travail avec des collaborateurs parlant principalement l’anglais ou le français afin d’atteindre des objectifs et de mener des projets spécifiques au Parlement européen.

L’agent temporaire sera chargé d’utiliser et de développer des programmes informatiques essentiellement en anglais, qui est la langue utilisée au Parlement européen et, de manière universelle, pour la communication et le développement dans le domaine informatique. L’anglais est également la langue de travail principale du centre de compétences du système de gestion financière et, plus généralement, au sein des directions de la direction générale des finances.

Le français est la langue la plus largement utilisée dans la communication écrite et orale avec les organes politiques et administratifs du Parlement ainsi qu’avec les autres directions générales. De surcroît, le poste, affecté au Luxembourg, comporte également des échanges avec des prestataires de services informatiques et acteurs externes locaux, dont la principale langue de communication est le français.

Par conséquent, pour assumer ses fonctions et contribuer au bon fonctionnement du service, la personne recrutée devra être en mesure de communiquer efficacement avec la hiérarchie, les collègues et les interlocuteurs externes dans l’une de ces deux langues au moins.

En outre, dans un souci d’égalité de traitement, tout candidat, même s’il a l’une de ces deux langues comme première langue officielle, est tenu de posséder une connaissance suffisante d’une deuxième langue, qui doit être l’autre de ces deux langues.

[1] Voir le Cadre européen commun de référence pour les langues (CECR) - https://europa.eu/europass/fr/common-european-framework-reference

Admission à la procédure de sélection

B. PROCÉDURE

1. Admission à la procédure de sélection

La procédure est organisée sur titres et épreuves.

Si vous

  • remplissez les conditions générales d’admission
  • et avez introduit votre dossier selon les modalités et dans le délai indiqués,

le comité de sélection évaluera votre dossier au regard des conditions spécifiques d’admission.

Si vous remplissez les conditions spécifiques d’admission, vous serez admis à la

procédure de sélection.

Le comité de sélection fonde ses décisions exclusivement sur les informations fournies dans l’acte de candidature qui sont appuyées par des pièces justificatives (pour plus d’informations, consultez le guide à l’intention des candidats à des procédures de sélection organisées par le Parlement européen).

Evaluation des qualifications

2. Évaluation des qualifications

Le comité de sélection, sur la base d’une grille d’évaluation arrêtée préalablement, procède à l’évaluation des qualifications des candidats admis à la procédure de sélection et établit la liste des 12 meilleurs candidats, qui seront invités à l’épreuve écrite.

Pour l’évaluation des qualifications des candidats, le comité de sélection tiendra particulièrement compte des aspects suivants (appuyés par les pièces justificatives jointes au dossier de candidature):

  • titres d’étude et diplômes complémentaires en rapport avec la nature des fonctions;
  • expérience des techniques d’analyse métier;
  • expérience d’utilisation de SAP pour la gestion des fonds dans le secteur public;
  • expérience professionnelle dans un milieu multiculturel et multinational.

 Notation: de 0 à 20 points.

Epreuves

3. Épreuves

Épreuve écrite

a) Épreuve rédactionnelle en langue 2 (anglais ou français), sur la base d’un dossier, destinée à évaluer votre capacité à exercer les fonctions décrites au titre A.2., ainsi qu’à comprendre les exigences opérationnelles, à apporter des solutions et à prêter assistance aux utilisateurs finaux.

Durée de l’épreuve: 3 heures.

Notation: de 0 à 40 points (minimum requis: 20 points).

Les 6 candidats ayant obtenu le nombre de points le plus élevé à l’épreuve écrite seront invités aux épreuves orales, à condition qu’ils aient obtenu la note minimale requise.

Épreuves orales

b) Entretien avec le comité de sélection en langue 2 (anglais ou français), permettant d’apprécier, compte tenu de l’ensemble des éléments figurant au dossier de candidature, votre aptitude à exercer les fonctions décrites au titre A. 2. Le comité peut décider de tester vos connaissances linguistiques telles qu’indiquées sur l’acte d’application.

Durée de l’épreuve: 45 minutes.

Notation: de 0 à 40 points (minimum requis: 20 points).

c) Épreuve de discussion de groupe en langue 2 (anglais ou français), afin de permettre au comité de sélection d’apprécier votre capacité d’adaptation, votre aptitude à la négociation, ainsi que votre capacité à travailler en équipe.

La durée de cette épreuve sera définie par le comité de sélection en fonction de la composition définitive des groupes.

Notation: de 0 à 20 points (minimum requis: 10 points).

Liste d'aptitude

4. Inscription sur la liste d’aptitude

La liste d’aptitude comportera, par ordre de mérite, les noms des 3 candidats ayant obtenu le nombre le plus élevé de points à l’ensemble de la procédure (évaluation des qualifications et épreuves) et ayant atteint le seuil minimal requis à chacune des épreuves.

Vous serez informé individuellement de vos résultats.

La liste d’aptitude sera affichée sur les panneaux d’information des bâtiments du Parlement européen.

Il pourra être demandé aux lauréats à qui un emploi est offert de présenter, à des fins de vérification, les originaux ou des copies certifiées de l’intégralité ou d’une partie des documents requis.

La validité de la liste d’aptitude expirera le 31 décembre 2023; elle pourra toutefois être prorogée. Dans ce cas, les lauréats inscrits sur la liste en seront informés en temps utile.

Dépôt des candidatures

C. DÉPÔT DES CANDIDATURES

Avant de remplir le formulaire de candidature, veuillez lire attentivement le guide à l’intention des candidats à des procédures de sélection organisées par le Parlement européen.

Vous devez postuler sur la plateforme en ligne APPLY4EP.

Le délai de dépôt des candidatures est le 17 septembre 2020 à 23 h 59 (heure de Bruxelles).

Prière de NE PAS TÉLÉPHONER à propos du calendrier de la procédure.